Les Stuctures Musicales - Etienne Favre   écrire un message      voir aussi           Contact - Retour au sommaire

  Iles Sonores         Instruments Géants         Labyrinthe sonore        Musées et divers            Instruments d'eau

Le Jardin Musical

photo1 jardin mus

Dans le Jardin Musical, les enfants apprivoisent la musique au millieu d'une nature enchantée...

D'un coup de baguette magique, se mettent à résonner arbres, fruits, cloches. Les billes jouent "Ah vous dirais-je Maman"... On interprète une mélodie sur les dalles du jardin et sans être lilliputiens, on peut facilement se promener sur le piano.

Comment, alors, ne pas se découvrir une âme d'artiste, même si l'on n'est pas plus haut que trois pommes?

En effet, les enfants nous démontrent qu'il n'y a pas d'âge pour commencer la musique : en manipulant 20 structures musicales, toutes différentes, elle devient une expression corporelle et le solfège un jeu.

Cet apprentissage, adapté à la vitalité naturelle des tout-petits, est une éducation sensorielle qui favorisera, plus tard, l'adaptation à une école de musique.


Le Clavier Géant: Son côté fantastique et onirique le grave dans les mémoires. L'enfant se promène sur le clavier et improvise au gré de son imagination, les mélodies les plus inattendues.

escalmus guitbat bottelph
L'Escabeau musical :
   L'enfant monte l'escalier et il découvre que les sons s'élèvent vers les aigus. Il appréhende ainsi un aspect de l'écriture musicale, par le déplacement de son corps.
La Guitare-bateau :

   Le gouvernail est une roue "grattoir" à manivelle. On peut ainsi produire des rythmes et en appuyant sur les cordes avec les rames, varier les accords .
Le Bottelphone :

    En actionnant les soufflets, l'air est propulsé dans les bouteilles, accordées avec de la cire, produit des sons chaleureux. Avec 5 sons, on joue"vive le vent" par ex.



  
 
"Alice au pays des oreilles"


... ou l'histoire d'une nouvelle pédagogie d'éveil musical.



Lorsque bébé, Julien commença à claironner plus fort que Chopin, le père, derrière son piano, se mit à réfléchir: "Evidemment, pour lui, la Musique ... ?"

Le tout petit se vit, alors, immédiatement bercé par les comptines les plus variées, et... d'une justesse irréprochable. De légers tapotements lui imprimèrent, doucement, le rythme des chansons, et boîtes à musique, hochets, encombrèrent sans plus tarder son berceau.

Oui... Mais... Lorsque le piano à queue devint un terrain d'aventure, inépuisable pour ses petits poings, on entendit du bruit, certes, mais pas de Musique...

Supposons, se dit le père une touche aussi large que son poing, voire de son pied... Le son retrouveraît, alors, toute sa clarté. Aussi, peu de temps après, Julien se vit-il sauter et gambader sur un clavier ... géant!

Toutefois, le jeune explorateur continuait de sévir sur les autres instruments de la maison. De tous, la guitare était la plus inabordable. A part tirer et tambouriner... Pourquoi ne pas imaginer des pressoirs" pour plaquer les accords et une "rouegrattoir" pour le rythme ? Ainsi la guitare devint bateau avec gouvernail et rames...

Il y avait bien aussi les petits "xylophones" du commerce. Mais les lames étaient si petites et si proches que l'on désespérait de les jouer séparément. Il faudrait des carillons tubulaires, accrochés sur un fil, à distance: c'était mieux, mais ils se balançaient. Fixons-les ! dans le bois, pour le "bonhomme carillon" ou le "bateau- bascule", dans un filet, pour la "maison papillon".

Le père se passionnait, le fils y prenait goût. Tous deux jouaient à reconnaître des sons différents e n tâtonnant sur le tapis musical, ils cueillaient les "pommes-cloches" sur l'arbre Fruitier, en y laissant les "pêches" au chant différent. Julien isola même le champignon vénéneux qui, au milieu d'une récolte de bolets et girolles, émet un autre son que celui des espèces comestibles.

On se mit à construire des mélodies avec des tubes accordés, amovibles que l'on rangeait sur un toboggan à billes. On devint, il est vrai, de plus en plus solfégique. On matérialisa la hauteur des sons par l'escabeau musical, on apprivoisa "l'écriture" avec un tapis portée et des notes géantes mélodiques, on joua avec la portée lumineuse, qui illumine sur la partition, la note pressée sur le clavier, on se fabriqua un carillon-notes où sur une portée, les notes percutées vibrent à leur hauteur spécifique.

"Ce petit n'a-t-il pas la tête farcie?" s'inquiétaient les amis, "a-t-îl encore le temps de faire du sport, de se dépenser au grand air?" On vit alors, le jardin se couvrir de balançoire , de toboggan, de tourniquet, de "tournicoptère"... qui, bien sûr, faisaient encore un peu de musique.

Julien, suité du petit frère, de la petite soeur, grouillait dans cet univers sonore, chaque "structure musicale" devenant aussi familière qu'un jouet, que l'on délaisse pour mieux adorer quelques instants plus tard... N'ont-ils pas un jour, totalisé huit heures de musique, sans nullement s'en rendre compte !...

 



 

machtr
arfru
roueperl
Roues et transmissions:

   Actionnées par une manivelle,
 les roues mettent en vibration un ensemble de scintillements sonores. Une machine à écouter et rêver, à transmettre les histoires...
Arbre à fruits :



Le jardinier un peu magicien, fait pousser des fruits sonores. Le citron a une plus grosse voix que la banane...
La roue à perle :

   Comment fabriquer la grèle? avec des perles de glace ou avec des grèlons  de bois! C'est au choix.
Le résultat donne le tournis et en tournant vite, on obtient, surprise, le silence.

On découvre  la force "centrimagifuge"? On découvre aussi que les perles tombent de plus en plus fort alors que la roue ralenti...


 
 
 
  
 

         
tamboPVC tobbbil rouecar
Tréteau carillon et tambour :

   Comment fabriquer des tambours et un carillon. Du scotch, des tubes PVC, des tubes d'alu, un tréteau.
C'est presque enfantin.  D'un côté le rythme et de l'autre, la mélodie.
Toboggan à bille :

   Une boule de bois qui chante le pont d'Avignon. C'est incroyable et drôle.
On voit la mélodie rouler en rythme et le son sautiller gaiement.
Moulin à musique :

   Il suffit de tourner et un arpège mélodieux résonne, mais il est aussi possible de jouer avec un bâton. C'est encore plus joli.
  
      

Naturellement, les copains des copains ont eu envie d'en profiter, l'école, les écoles, les crèches, les MJC... et le prof de piano s'est vu proposer les tâches les plus inattendues... Installer une exposition-animation, monter un atelier de construction d'instruments, concevoir une architecture musicale pour des particuliers ou collectivités. Tant et si bien, que se posa, inévitablement la question:

Pourquoi tant d'intérêt ?

 

A l'analyse, cette forme nouvelle de pédagogie, inspirée, dans notre cas, par l'instinct et la nécessité, répond à différentes exigences...

1. Créer un instrumentarium à la PORTEE des jeunes enfants satisfaisant leurs légitimes besoins sur le plan moteur, sensoriel, intellectuel, imaginaire.

2. Créer un instrumentarium à la DIMENSION de l'enfant, conçu pour répondre aux différents stades de son développement, encourageant et utilisant l'activité motrice, capable de résister à tous les débordements propres à cet âge: taper, sauter, toucher,lancer
arbtri batbasc millpat
Ar bre à triangles :

Petit, grand, aigu, grave, toute la famille grandi sur cet arbre...
Le bâteau bascule :

  Chante au gré des vagues et crée une musique qui balance.
Le mille patte clochettes :

  Difficile de résister à cette chaine de sons. Très apprécié par les très petits.

3. En faire un outil PEDAGOGIQUE,

que ce soit dans la musique tonale...


- en reprenant les exercices classiques: lecture, dictées mélodiques et rythmiques ou en s'appuyant sur le répertoire traditionnel des chansons enfantines

que ce soit dans la musique atonale...


- avec une large place à l'improvisation, à la musique aléatoire: tel le "tournicoptère" résonnant au gré du vent et de la fantaisie des enfants. Sa spécificité : frapper la mémoire visuelle, par différents effets de surprise, opter pour la démonstration pratique plutôt que théorique.



4. En sauvegarder le caractère LUDIQUE,

en faire...


- d'abord un jeu de réflexion : comment manipuler pour obtenir un résultat, d'ailleurs toujours surprenant, lumineux ou mélodique,

- puis un jeu d'adresse (préparant à la précision de la pratique instrumentale): planter une fleur musicale, introduire une bille dans un trou, reproduire un modèle avec pions et portée rainurée...

- enfin, laisser libre cours à la fascination de "l'automate"... tel l'enfant qui 20 fois, posera la bille sur son toboggan pour réentendre un air connu.

 

5. Se glisser dans L'IMAGINAIRE et la POETIQUE de l'enfance "Maison-papillon", "arbre-cloches", fleurs musicales", champignons sonores", bonhommecarillon", "guitare-bateau"...

La musique, trop souvent limitée à la pratique laborieuse du solfège et de l'instrument, en un très court moment de la journée, devrait faire partie intégrante de la vie de l'enfant, mêlée aux autres arts, dans une complémentarité mutuelle.

En fait, à l'heure actuelle, Julien est au conservatoire et suit une formation professionnelle avec l'enthousiasme que procure une indiscutable aisance. Son père, par contre, en est resté au stade de la petite enfance Une cinquantaine de "Structures musicales" circulent en exposition, à la demande, et quelques centaine de milliers d'enfants les ont déjà manipulées avec, à chaque fois, un émerveillement partagé par parents et éducateurs. Toutes propositions, même les plus inattendues, du moment qu'elles sont à même d'aider quelques générations d'apprentis musiciens, intéressent Etienne Favre : il suffit de le contacter.

L'essentiel n'est-il pas de JOUER de la musique... au plein sens du terme?
flupist maiscar piagéant

Flipper et Flûtes à piston  :

Comment avec quelques flûtes, reproduire le coucou, le hibou, les pompiers ou le train?...

de l'autre côté de l'instrument, la balle roule et frappe les clochettes.
La maison carillon,

Do,ré, mi, fa, sol, la, si, do. gratte-moi la puce...
chaque fenêtre est une note de musique pour jouer les chansons
diverses.
Marcher sur un piano :
puis danser, improviser, inventer, composer, découvrir en toute liberté sans se soucier de ce que pense le public...

 







 


 
dallson arbrclo flippcl
Dalles sonores :
On marche et on chante "quand trois poules" ou "ah vous dirai-je maman" ou encore "l'alphabet".
Arbre à cloches :

Pour accompagner un troupeau de vaches, toute la famille de clarines.
Flipper clochettes :

Les jeux de boules sont très prisés.

Depuis 1987 Etienne Favre fait voyager ses Structures Musicales dans divers pays d'Europe, visitant autant les petites associations et les écoles que les Centres Culturels, les musées et les Festivals...

Depuis les années 90, il jouit d'une reconnaissance internationale qui, aujourd'hui, devient prépondérante.

Voici quelques lieux qui l'ont invités:

- Inventorium de la Cité des Sciences et de l'industrie de la Villette,
- Jardin d'Acclimatation, Musée en Herbe, Paris,
- Quincena Donostiarra, San Sebastian,
- Merce 05 Barcelonne
- Teatralia Madrid
- Fête de Bilbao
- Isolace Rome
- Blumfeeld Children's Museeum Jérusalem
- Nederiands Theater lnstituut, Amsterdam,
- Bruzzie Festival,
- Stekelbees Festival
- Jeugdtheater Festival s'Hertogenbosch,
 -Festival de Edimbourg
FolkFestival de Dranouter,
- Festival de Théâtre pour Enfants de Huy,
- Bronx Jeugdtheater Festival,
- CMAC de Martinique
Une liste importante de festivals et de villes en fête ainsi que plus de 200 centres culturels.
-5 X Festival d'Avignon, Chalon dans la rue, 2x Mélimomes, 8 X Au bonheur des mômes, Tréteaux jeune public,  4X les extrasonores, 5xChanterelle, 5XPtit mots ptits Mômes, Jazz à Nice, Jazz à Coutance, Paris Jazz Festival, La plage,  Saperlipopette-enfantillages, 2X Les yeux dans la lune, Chassepierre, 2X14 juillet Dreux, festival du vent, Le grand Unisson, Bille de Bois, Bonjour L'été, Bonjour l'hiver, Font'art, Printemps du théâtre, Drôle de noël,festival de Thuire, Embrun, Castanet, Lorient, St Brieuc,...les Foires de Valence, de Roman,d'Etampes, de la Roche, Salon Marjolaine, 5X salon du jouet Ugine,...
La vallée de la jeunesse-Lausanne, 3X Maison de la Madeleine-Genève, 3X salon de la musique Zurich-Winterthur, Kunstencentrum Ostende, Noël Thionville, CC Broukere Torhout, Le développ.Durable Ge.,le jardin Ferroviaire, Parc labyrinthe,
-Lire à Bron, Fête du printemps, fête des tulipes, fête nat.du jeux, fête de la musique, Mômes en fêtes, Fêtes des Promotions, Science en fête, 1er prix Chambery, Prix de l'originalité Rhônes-Alpes, Centenaire jardin botanique, Bicentenaire Banque Suisse, foires Bio, foires artisanales, très nombreuses écoles maternelles et maison de l'enfance...

Contact - Retour au sommaire

 

LISTE DES INSTRUMENTS DU JARDIN MUSICAL:

 

Arbre à cloche - Arbre à fruits - Arbre à triangles

Maison carillon - Dalles sonores - Escalier musical

Piano Géant - Toboggan à bille - Flipper

Flûtes à piston -  Carillon suspendu - Tambours PVC

Roue à perles - Bottelphone - Bateau Bascule

Champignons - Millepattes de clochettes - Moulin musical

rouleau sonore - Roue à graines.


Photos à télécharger